Service de coopération et d’action culturelle [es]

I. Coopération Universitaire et Scientifique

La coopération universitaire et scientifique vise à développer les échanges et les collaborations entre les universités et les laboratoires français et chiliens et favorise la formation en France de chercheurs et de cadres de haut niveau. Elle contribue au rayonnement de notre système universitaire et constitue la priorité de notre politique de coopération au Chili.

Cette coopération repose sur des programmes bilatéraux de recherche, de formation de chercheurs et de cadres et d’échanges d’étudiants (ECOS Sud, Becas Chile, Chilfitec et Chilfagri). Ils complètent les programmes communs à la Conicyt (Agence scientifique chilienne) et à nos organismes de recherche (CNRS, IRD, l’INSERM) ou les programmes régionaux (MathAmSud, SticAmSud).
Plus de 300 accords universitaires dont une vingtaine d’accords de doubles diplômes encadrent la mobilité franco-chilienne et proposent aux étudiants une grande diversité de programmes de bourses qui permet chaque année à près de 150 étudiants de partir étudier en France.

D’autre part, plus de 450 chercheurs se rendent chaque année au Chili dans le cadre de notre coopération scientifique qui dispose notamment de deux unités mixtes internationales du Cnrs, de six laboratoires internationaux associés au Cnrs et à l’Ird. Les observatoires de l’European Southern Observatory (ESO), dont la France est membre, sont à la pointe de la recherche en astronomie. Enfin, l’Institut national de recherche en informatique et automatique (Inria) vient de créer au Chili le CIRIC, centre d’excellence de recherche et transfert de technologie en informatique.
Grâce à l’organisation de séminaires et de rencontres entre universitaires, notre action contribue également au débat d’idées et à la réflexion sur les grands thèmes contemporains. La coopération en sciences humaines et sociales se structure essentiellement autour de la Chaire Foucault, programme de conférences organisé avec l’université du Chili.

Des séminaires et des conférences sont régulièrement organisés avec des institutions chiliennes et des expositions à caractère didactique circulent au Chili.

II. Coopération Technique

La coopération technique est basée sur l’échange d’expertises dans les domaines :

- de la gouvernance démocratique : modèle juridique et administratif, modernisation de l’Etat (décentralisation, gestion territoriale) avec des invitations en France, des missions d’experts et le montage de colloques spécialisés ;

- de la santé publique : modernisation du dispositif de transfusion sanguine, intégration et protection sociale des personnes fragiles ;

- de la coopération décentralisée : échanges de compétences, d’expertises et d’expériences entre collectivités territoriales françaises et gouvernements locaux chiliens.

Le cadre général des relations de coopération décentralisée France - Chili s’institutionnalise avec la signature en 2007 d’un accord cadre pour le développement de la coopération décentralisée entre le Chili et la France (entre le Secrétariat d’Etat au développement régional du Chili- SUBDERE-, l’Ambassade de France au Chili, la Délégation à l’Action Extérieure des Collectivités Territoriales du Ministère des Affaires étrangères et européennes français), élargie en 2010 à l’Association des Municipalités Chiliennes et à l’Association des Maires de France.

III. Coopération Artistique et Audiovisuelle

La coopération culturelle entre la France et le Chili repose sur des relations anciennes qui ont permis de tisser des liens profonds avec l’ensemble des grandes institutions culturelles chiliennes et les principaux festivals. Elle se développe ainsi en étroite collaboration avec les forces vives du milieu artistique chilien.

Dans ce cadre, notre action culturelle comporte deux priorités :

■ promouvoir la diversité culturelle : la création contemporaine française offre une gamme d’activités très étendue. La vitalité de la création française et la modernité de notre production culturelle nous conduisent donc à proposer des projets à forte visibilité ainsi que des projets novateurs.

■ promouvoir la diffusion culturelle : notre coopération se place sous le signe du dialogue et de la réciprocité. Il s’agit de rassembler des artistes autour d’un projet commun, de favoriser les échanges d’expériences et de savoir-faire, de privilégier la créativité en ouvrant les espaces à de nouveaux publics, tant à Santiago qu’en province.
Notre action culturelle s’oriente autour de deux axes forts :

- les arts de la scène :

→ le théâtre contemporain (festival Santiago a Mil, festival de dramaturgie), le théâtre de rue (Generik vapeur), le nouveau cirque (Galapiat, Ieto) et la danse (Thierry Malandain, Xavier Leroy). Le nouveau programme régional TransArte permettra de faire connaître les nouvelles pratiques expérimentales et transdisciplinaires qui traversent actuellement le champs de la création contemporaine (Jerôme Bel, Philippe Quesne) ;

→ les musiques actuelles dans le cadre du festival Lolapalooza (Adanovsky, Izia) et du rendez-vous annuel de la fête de la musique mais également la musique classique (anniversaire Debussy).

- les arts visuels :
→ la photographie avec l’organisation d’expositions (Kertesz, Studio Harcourt), la mise en place de partenariats et l’échange entre professionnels ;

→ le cinéma avec la promotion du cinéma français, l’organisation de cycles de cinéma, la participation aux grands festivals chiliens de cinéma indépendant (Sanfic, Fidocs, Valdivia, Lebu), la promotion du cinéma chilien en France avec une solide coopération avec la FEMIS.

Le développement d’une coopération culturelle européenne est également au cœur de notre activité. Plusieurs événements s’inscrivent ainsi dans le cadre des actions européennes : les festivals de cinéma, de dramaturgie, de jazz.

IV. Coopération Linguistique et Educative

La coopération linguistique et éducative s’appuie sur un réseau composé de l’Institut français du Chili, de 10 alliances françaises et de 5 lycées français qui comptent plus de 5 000 élèves. Les lycées français et les alliances françaises sont des relais importants pour notre stratégie. Le nombre d’apprenants de français est estimé à 40 000 pour 280 professeurs en exercice.

L’action en faveur de la promotion du français s’organise principalement autour des cours de français donnés par l’institut et les alliances et par l’enseignement des programmes scolaires français proposé par les lycées. En mobilisant l’ensemble du réseau culturel français autour d’activités culturelles variées, la semaine de la francophonie, rendez-vous annuel des pays francophones, constitue un autre moyen de promotion de notre langue.

Notre politique vise à soutenir les établissements qui proposent un enseignement du français mais également à le réintroduire dans les enseignements secondaire et technique chiliens ainsi que dans les universités lorsqu’il n’est pas ou plus enseigné. La présentation de méthodes innovantes, l’échange d’experts notamment dans l’ingénierie éducative, la participation aux différents congrès et aux colloques dans les domaines de la formation des enseignants sont autant de moyens d’y parvenir.


COORDONNEES :

- Adresse : Francisco Noguera 176 - Providencia
- Adresse postale : Casilla 14440 - Correo 21
- Tél : [56] 2 322 10 910
- Adresse électronique : contacto@institutofrances.cl

- Moyens d’accès : Métro - ligne 1 - "Pedro de Valdivia"

- Le site web de l’Institut français

publie le 10/02/2016

haut de la page