La France au Chili Ambassade de France à Santiago du Chili
fontsizeup fontsizedown

 français    Español  
Accueil » Venir au Chili » S’installer / Vivre au Chili

Formalités d’entrée et de permis de séjour au Chili [ es ]

Tout étranger désirant s’installer au Chili doit être en possession d’un visa de long séjour à son entrée dans le pays. Ce visa s’obtient au Consulat Général du Chili en France, 64 Bd de la Tour Maubourg, 75007 PARIS. Vous pouvez également obtenir des renseignements sur les visas auprès des Consuls Honoraires du Chili en France dans les villes suivantes : Bordeaux, Brest, Le Havre, Lyon, Nice, Papeete et Strasbourg, mais seul le Consulat Général est habilité à les délivrer.

Attention

Les détenteurs d’un visa de séjour au Chili, et notamment les étudiants, doivent se présenter, dès leur arrivée sur le sol chilien, auprès de l’administration du pays (Ministère de l’Intérieur - "servicio de extranjeria") afin d ’effectuer les démarches en vue de l’obtention d’une carte de séjour et d’un numéro d’identification national (RUT).

Les contrevenants s’exposent, lors de leur départ du Chili, au risque de se voir refuser l’embarquement et à une amende.

Modification du type de visa

Les autorités chiliennes peuvent permettre aux étrangers entrés au Chili avec un visa de tourisme ou sans visa si celui-ci n’est pas obligatoire (c’est le cas des Français) d’entreprendre les démarches directement dans le pays.

C’est auprès du "Departamento de Extranjeria" du Ministère de l’Intérieur à Santiago qu’il convient de s’adresser pour les VISAS ET AUTORISATIONS DE SÉJOUR :

- MINISTERIO DEL INTERIOR (Servicio de Extranjería y Migración)

San Antonio 580 - 2ème étage
Tél : 600 626 42 22 (8:30 h à 14 heures

www.extranjeria.gob.cl

Un visa temporaire est alors délivré pour un an, renouvelable une fois. A l’issue de ces deux années, un visa de résidence définitive pourra être délivré.

La liste des documents à fournir pour obtenir un visa dépend du type de visa demandé et de l’activité qui sera exercée dans le pays (visa "étudiant", "salarié", "entrepreneurs ou investisseurs", "rentiers", "religieux" etc...).

Il est conseillé de se munir avant de quitter la France de la copie intégrale de son acte de naissance et d’un extrait de casier judiciaire.

L’obtention d’un visa temporaire sur place peut parfois demander une année et beaucoup d’énergie. Cependant le Ministère de l’Intérieur délivre aux demandeurs de visa un récépissé qui permet, si besoin est, de quitter le Chili et d’y revenir sans rencontrer de difficultés à la frontière. En raison de ces délais, il est recommandé d’arriver au Chili avec un visa déjà apposé sur son passeport par le Ministère des Relations Extérieures chilien au travers de son Consulat Général à Paris.


publie le 20 novembre 2012

Liens utiles

Facebook Twitter Google+ Storify Youtube Dailymotion Flickr RSS